Appel à communications

Colloque du CCERBAL 2018

« Translanguaging » : Opportunités et défis dans un monde globalisé

Conférenciers pléniers : Ofelia García (City University of New York)
Guillaume Gentil (Carleton University)  
Danièle Moore (Simon Fraser University)

Lieu : Centre canadien d’études et de recherche en bilinguisme et aménagement linguistique (CCERBAL), Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB), Université d’Ottawa.

Dates du colloque : 3-4 mai 2018.
Date limite de soumissions : 15 décembre 2017.

Séances spéciales : Tables rondes et symposiums thématiques sur la prise de risques linguistiques, les politiques linguistiques bilingues et multilingues, et bien davantage.

Le thème du colloque : La notion de « translanguaging », qui s’adresse à l’utilisation complexe de plus d'une langue en tant que ressource (combinée), a capté l'imagination des chercheurs, des enseignants, et des preneurs de décisions, à travers le monde. Le rôle du « translanguaging » en tant que pratique linguistique et sociale dans des contextes familiaux, communautaires, éducatifs et institutionnels, pose de nombreuses questions stimulantes ainsi que des défis qui nécessitent de nouvelles discussions à partir de perspectives multidisciplinaires.

Nous sollicitons les propositions de présentations et d'affiches individuelles, d’ateliers, de symposiums, et de tables rondes qui abordent la thématique du colloque sous les angles multidisciplinaires (educatifs, linguistiques, sociaux, psychologiques, politiques, etc.). Veuillez noter que la liste de sujets ci-dessous n’est pas exhaustive. 

  • La signification et l’évolution de la notion de « translanguaging » et des concepts connexes comme le plurilinguisme et la bilitératie au fil du temps et à travers les disciplines.
  • Le rôle des pratiques du « translanguaging » pour l’éducation bilingue [l’approche par immersion], l’enseignement et l’apprentissage des langues et l’évaluation langagière.
  • Règles, normes et pratiques associées au « translanguaging » en milieu institutionnel [par exemple, universités bilingues, institutions gouvernementales, etc.].
  • Liens entre les notions de « translanguaging » et la préservation et la promotion des langues et cultures autochtones, minoritaires et du patrimoine; les langues des signes.
  • Le « translanguaging » dans les sociétés bilingues et multilingues à travers le monde.
  • Les politiques linguistiques et le « translanguaging ».
  • Le « translanguaging » et les politiques linguistiques familiales. 
  • La technologie et le « translanguaging ».
  • Le « translanguaging » et l'intercompréhension.
  • Le « translanguaging » et ses liens réciproques avec d’autres concepts et phénomènes, tels que l’alternance de code linguistique, le contact linguistique, la diglossie et l’hétéroglossie, les langues mixtes, la variation et l’évaluation du langage, l’attrition du langage, l’évolution linguistique, la perte de langue, le développement multi/plurilingue en contexte de langue(s) maternelle(s), bi - /plurilinguisme tout au long de la vie, la superdiversité, la migration, l’identité, la mondialisation, la paix, etc.

Les présidents sont Nikolay Slavkov et Jérémie Séror (ccerbal@uOttawa.ca).

Veuillez noter que pour être en mesure de soumettre vos propositions, vous devrez vous créer un compte.
Veuillez également consulter la section Format de soumissions

Personnes connectées : 1